Ce site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation possible. En fermant ce message ou en continuant de naviguer, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Close
Réservation Les quatre saisons de Kery
  • Tourisme les-plages-de-tregunc 1

    Les plages de Tregunc

    Avec environ 23 Kms de côtes, la commune de Trégunc vous propose de nombreuses plages de qualité (sable fin, petites criques, anses, côtes rocheuses) lesquelles sont accessibles à partir du Domaine par un chemin piéton.

    Ces plages (situées en face de l’Archipel des Glénan !) permettent de rejoindre la pointe de la jument voire plus loin, la pointe de Trévignon, où de belles randonnées sont possibles, sans pour autant croiser un véhicule.

    • Tourisme tregunc-100-km-de-sentiers-a-pieds-ou-a-velo 1

      Trégunc : 100 km de sentiers, à pieds ou à vélo.

      La commune offre de nombreuses balades et randonnées au gré des GR ou promenades restant à imaginer. Le vélo fait bon ménage (location à Trégunc) avec des cyclistes de tous âges (notamment les enfants), la Bretagne n’étant pas réputée pour ses sommets…

       

      • Tourisme la-ville-de-concarneau 1

        La ville  de Concarneau

        La ville de Concarneau est longtemps restée à l’intérieur de ses remparts, sa ville-close. Puis des quartiers se sont développés autour de cette île-cité.

        Aujourd’hui troisième port de pêche de France, premier port thonier d’Europe, Concarneau est peuplée de 20 000 habitants.

        - La Ville-close : Il s’agit du monument historique le plus visité en Bretagne, elle est bâtie sur un îlot rocheux et ceinte d’une muraille médiévale fortement remaniée aux XVème et XVIème siècles, puis restaurée sur les indications de Vauban, architecte de Louis XIV. De ses remparts, nombreux points de vue sur le port de pêche, le port de plaisance et la baie (Pointe du Cabellou, Iles des Glénan…).

        - Le Port de pêche : Au cœur de la ville, il offre une parfaite harmonie entre les techniques anciennes et modernes. Va et vient des bateaux, déchargement du poisson et vente à la criée…

        - Musée de la Pêche : Situé dans le cadre exceptionnel de l’enceinte de la ville close, le musée présente sur 1500 m2, l’histoire et les techniques de pêches maritimes du monde entier. En deux heures de visite (diaporamas, maquettes, vitrines, embarcations), vous saurez tout sur « qui pêche quoi, où et comment », sur la construction des navires et sur toutes les méthodes de conservation du poisson.

        - Le Marinarium : Vitrine de la Station de biologie marine, il joue le rôle d’interface entre le grand public et les chercheurs. Il montre la science en train de se faire dans le domaine de la vie marine, l’environnement et le devenir des océans.  Le Marinarium est situé dans la plus ancienne Station de biologie marine du monde (1859), désormais rattachée au Muséum national d’Histoire naturelle.

        • Tourisme pont-aven 1

          Pont-Aven

          Sous le nom célèbre « d’école de Pont-Aven » ont été regroupés des peintres de la fin du XIXe siècle ayant vécu et été inspirés par ce petit port breton. Des Américains d’abord, dont Robert Wylie ont fréquenté Pont-Aven puis Paul Gauguin (arrivé en 1886), Émile Bernard, Paul Sérusier, Charles Filiger, Maxime Maufra, Henry Moret, Ernest de Chamaillard. Différents styles ont été pratiqués, dont le synthétisme de Félix Jobbé-Duval et l’impressionnisme, né avec Claude Monet.

          Un musée permet de découvrir ces peintres.

          La ville, toujours dédiée aux arts, contient une trentaine de galeries de peinture autour du port et de la fameuse rivière aux 14 moulins.

          De nombreux écrivains et poètes y vécurent également, comme Coppée, Brizeux, Xavier Grall ou Théodore Botrel.

          Pont-Aven fabrique également ses célèbres petites galettes sucrées.

          - Il est à noter que la plupart des peintres ayant vécu à Pont-Aven, sortaient de cette ville pour aller peindre les villages extérieurs, plus sauvages que la ville. Ainsi on peut conseiller (vivement) de se rendre à Riec-sur-Belon, quelques kilomètres à l’est de Pont-Aven, afin de se promener sur les sentiers qu’ont fréquenté ces peintres, entre les tellement calmes et perdus ports de Rosbras et Belon, particulièrement le long de la rivière entre Belon et Penquernéo.

          • Tourisme la-pointe-de-trevignon-ou-la-fin-de-la-bretagne-sauvage 1

            La pointe de Trévignon ou la fin de la Bretagne sauvage

            La commune offre de nombreuses balades et randonnées au gré des GR ou promenades restant à imaginer. Le vélo fait bon ménage (location à Trégunc) avec des cyclistes de tous âges (notamment les enfants), la Bretagne n’étant pas réputée pour ses sommets…

             


            Tourisme galerie-tourisme 1
            Tourisme galerie-tourisme 2
            Tourisme galerie-tourisme 3
            Tourisme galerie-tourisme 4
            Tourisme galerie-tourisme 5
            Tourisme galerie-tourisme 6
            Tourisme galerie-tourisme 7
            Tourisme galerie-tourisme 8
            Tourisme galerie-tourisme 9
            Tourisme galerie-tourisme 10
            Tourisme galerie-tourisme 11
            Tourisme galerie-tourisme 12
            Tourisme galerie-tourisme 13
            Tourisme galerie-tourisme 14
            Tourisme galerie-tourisme 15
            Tourisme galerie-tourisme 16
            Tourisme galerie-tourisme 17
            Tourisme galerie-tourisme 18
            Tourisme galerie-tourisme 19
            Tourisme galerie-tourisme 20
            Tourisme galerie-tourisme 21

            Réservez votre séjour en ligne


            Réserver